Les escargots donnent le rythme.

Chaque année en cette saison, nous sommes irrémédiablement attirés par les hauteurs du Plateau d'Antully... Intéressés par sa magnifique forêt de Planoise ? Par le cadre enchanteur de l'étang du Martinet ? Par la perspective d'une cueillette de branches de houx chargées de boules ?
Que nenni !
D'ailleurs, la forêt est bien terne et il faudra attendre la fin de la balade pour profiter de la lumière d'un soleil déclinant. Quant à l'étang du Martinet, il est au plus bas et déserté par les oiseaux. Enfin, et c'est général, pas un fruit sur les houx.
Pourtant 20 marcheurs se retrouvent au parking de la digue du barrage. Soi-disant pour prendre un bon bol d'air frais et sec en dépit des annonces alarmistes de la météo mais en réalité parce qu'à la fin de la rando nous rendrons visite à la famille Bascop, à la ferme de la Noue. Le couple nous réserve toujours un accueil chaleureux. Après avoir dégusté un verre de vin chaud en bavardant avec nos hôtes , nous pouvons acheter les spécialités de la maison : des préparations appétissantes à base d'escargots Gros Gris qu'ils ont élevés durant la belle saison.

Au cours de la balade nous revoyons les mêmes curiosités. Les clématites décolorées alternent avec les dentelles des lichens au bord d'un étang du Martinet très sombre. Nous passons devant le chalet forestier du Marquisat doté d'une entrée rénovée et occupé en ce moment par un groupe de chasseurs.
Notre chemin tranche une butte à peine visible, vestige de l'ancienne voie romaine. Comme nous risquons d'être en avance à notre rendez-vous de 17 heures, nous faisons une boucle supplémentaire, occasion de photographier pour la ixième fois une borne royale et un arbre formé de deux troncs réunis par un hasard que nous ne nous expliquons pas. La partie sportive du parcours consiste à franchir le ruisseau de la Boutiche aux pierres judicieusement placées mais trop glissantes pour les utiliser.
 Le soleil diffuse une lueur orangée derrière les troncs noirs des hêtres. Il est temps de rejoindre les voitures et de nous retrouver au chaud dans le magasin où nous pouvons lire sur un panneau que nous étions attendus.

 85% du groupe sur cette photo.

Clématites et lichens.


L'étang très bas.


 Ici, l'ancienne voie romaine.
 Borne royale.
 Bernard profite des ondes positives des deux troncs.
 Dernières lueurs avant le crépuscule.

Oui, nous sommes les bienvenus.

Un dimanche à Uchon.

13 marcheurs ce dimanche 3 décembre. Uchon au programme comme jeudi en marche douce mais, sous la première neige de l'hiver, nous découvrons un autre monde... une nature transformée, quelques glissades involontaires, des poumons faisant le plein d'un air vivifiant (sauf lors de la rencontre d'une meute de 4x4). Inutile d'écrire des phrases creuses, quelques photos suffisent.

























 

Randonnée à Sully



A voir le temps maussade de samedi​ ce n'était pas gagné ! Mais Dame Météo sachant qu'Amur désirait randonner a fait un gros effort et finalement c'est par un beau soleil que les 26 randonneurs bien vêtus s'élancent pour un peu plus de 10 kilomètres. Il fait beau certes, mais il fait un peu frais !

​En cette période de chasse, un minimum de prudence s'impose. Irait-on jusqu'à dire qu'il vaut mieux "tenir les chemins balisés" que "courir les sentiers battus" ? Ma foi aujourd'hui c'est un mélange des deux​ et à part deux ou trois coups de fusil "au loin" nous ne rencontrerons pas de chasseur.

La rando commence au pied du magnifique château d'Amélie de Mac Mahon, Duchesse de Magenta. Ce château majestueux dont la construction a débuté en 1570 grâce à l'architecte langrois Nicolas Ribonnier, est cité comme l'un des plus beaux de Bourgogne (1)

Direction le Moulin de Sully puis un ancien chevalement de la mine des Fourneaux (3). La troupe s'étire un peu, on se raconte sa semaine, on prend des photos, c'est dimanche après tout ! 
Nous arrivons au lieu-dit "la Chaume" où se trouve une des 7 sirènes du SAIP (Système d'Alerte et d'Information des Populations) du barrage du PONT DU ROI. Ce dispositif a été mis en place dans le but d'avertir les habitants situés à l'aval immédiat du barrage d'un risque important qui nécessiterait de les évacuer (4).
Allez ! Un peu de route histoire de nous rappeler combien nous aimons le bitume.....et nous voilà au hameau du Petit Moloy sur la commune de Saint Léger du Bois. Après un arrêt boisson nous repartons tranquillement vers Bouton, encore un peu de route puis une petite grimpette. Eh oui !! Nous sommes en rando, il faut faire travailler les fessiers et les mollets !!! 
Puis c'est Morgelle que nous traversons. S'y trouve une charmante petite chapelle fort bien entretenue (5). La rando tire à sa fin,il est 16 h 35. 

16 h 35 ? Mais c'est l'heure de goûter ! Qui dit Daniel absent, dit table absente.....qu'à cela ne tienne, Véronique sort "la nappe du dimanche" sur le capot de sa voiture et hop ! Les gâteaux au citron, à la courge et aux noix et d'autres..., les biscuits, les chocolats, la tarte à la semoule, le thé le café, etc...etc... apparaissent comme par magie !

Elle n'est pas belle la vie ?


(4) Pour information les 6 autres sirènes se trouvent à AUXY, TINTRY, MORLET, SAINT LEGER DU BOIS et deux sur la commune d'EPINAC