Un matin aux Couchets.



Alerte canicule niveau 3 ! Il aurait été suicidaire de conserver l'horaire habituel de l’après-midi ! Et malgré notre départ (presque) matinal,  les 9 randonneurs présents ce jeudi ont souffert de cette vague de chaleur.

... Mais d’où vient ce terme de canicule, et pourquoi ?
Le substantif féminin « canicule » est un emprunt au latin canicula, diminutif de canis (« chien ») signifiant proprement « petite chienne » et employé pour traduire le grec ancien κύων kúôn, substantif masculin désignant Sirius, étoile principale de la constellation du Grand Chien. Or, c’est la période au début de l’été où la constellation du Chien se lève en même temps que le soleil d’où l’association constellation, soleil, été, chaleur.






  Les 2 derniers nés des poulains nous attendent sagement dans le pré, ils ne quittent pas leur maman d'un sabot !
  Quelques Amuriens téméraires arrivent à les caresser, tandis qu'une future parturiente (une jument... ) nous envahit pour réclamer son lot de caresses.
  C'est une partie du troupeau de Poneys Landais, race en voie d'extinction, qui compte au centre équestre 5 poulinières, un étalon, et des poulains chaque année. Il faudra leur trouver des noms commençant par la lettre H, n'hésitez pas à proposer vos idées !

  Partis vaillamment sur la petite route qui mène des Couchets à Saint Pierre de Varennes, les courageux randonneurs ont vite cherché les points d'ombre pour des haltes désaltérantes
Tout en prenant quelques photos de plantes, nous découvrons le panorama sur le château de Brandon et le clocher de l'église de Saint Pierre de Varennes. 









Le soleil tape dur alors que se présente à nous un sentier bien herbeux ; heureusement, notre Attila Noël sait bien jouer du bâton ! et nous attaquons le dernier "coup de cul" du bois du Crot.




 un ultime effort et la croix de Jérusalem nous accueille sur le Teurot des Couchets.




 Pour nous requinquer, Catherine a prévu quelques boissons bien fraîches et des amuse-bouche qui sont les bienvenus.
Bon anniversaire à elle !!!

Marche nordique samedi 17 juin.



7 participants
Maison Loye-Etang du Haut Rançon- Étang du Martinet
Parcours de 8.4km
2h30 La trouvaille de girolles ayant fait considérablement baisser la moyenne calculée à 5.8km/h avec une pointe de plus de 7km/h au départ.
Très bon parcours sans trop de dénivelé après une longue période de pause depuis le 14 Mai due à nos nombreuses activités.
J’ai voulu insister sur un renforcement musculaire un peu plus intense en faisant déplacer 60 stères de rondins de bois sur une plate-forme forestière mais me suis heurté à un refus catégorique par une chaîne humaine.



Flore alpestre fin mai

Le temps était un peu brumeux, alors Catherine a profité de ces trois jours dans les Bauges pour photographier ce qui était à ses pieds : elle nous offre ce bouquet de fleurs sauvages.